Graff Racing, TDS Racing et G-Drive Racing en tests au Castellet

Sur le Circuit Paul Ricard, à deux pas des ateliers de construction du nouveau prototype varois, les teams Graff Racing, TDS Racing et G-Drive Racing ont effectué une journée d’essais en ce début de semaine. Entre préparation de la saison ELMS pour les uns et WEC pour les autres, les regards sont déjà tournés vers la Sarthe.

La ORECA 07 continue de séduire

Après une première apparition en compétition aux Etats-Unis à la fin du mois de janvier pour les 24 Heures de Daytona, la ORECA 07 continue son apprentissage sur le sol français.
Le 20 février, sur le Circuit Paul Ricard, les teams Graff Racing, TDS Racing et G-Drive Racing se sont retrouvés pour débuter les tests de leurs autos respectives, quelques semaines avant les Prologues qui se tiendront à Monza.
Si les objectifs de chacun sont différents, tous sont d’ores et déjà séduits par la ORECA 07. Gold, silver ou bronze, chaque pilote a rapidement pris ses marques à bord de la 07.

Graff Racing à la découverte du LM P2

En 2016, Graff Racing s’engageait pour la première année en LM P3 et en ressort avec une place de vice-champion. Pour 2017, les ambitions sont revues à la hausse avec un engagement en LM P2 dans le cadre de l’European Le Mans Series, sans perdre de vue le double tour d’horloge sarthois.
« Nous abordons cette première saison avec beaucoup d’humilité, l’objectif est clairement d’apprendre » confie Pascal Rauturier, Team Manager. « L’objectif est de ne commettre aucune erreur tant au niveau du pilotage que de l’exploitation de la voiture. L’année dernière nous découvrions le LM P3 avec à la clé le rang de vice-champion. Nous restons forcément compétiteurs même si nous sommes conscients que la concurrence est affutée. Certains de ces teams ont longtemps été des exemples pour nous, nous souhaitons donc faire aussi bien qu’eux et monter en puissance tout au long de l’année en terminant chaque course et en progressant à chaque fois ».

Pour cette première séance de tests, le team a convoqué l’équipage de la #39. Le trio gagnant en LM P3 l’année dernière reste inchangé pour cette première saison dans l’antichambre de la catégorie reine.
« En 2016, nous avons effectué une super saison en LM P3, je pense que c’est un avantage de taille de repartir avec le même équipage, la cohésion d’équipe est très importante en endurance » explique Paul Petit, pilote de la ORECA 07 #39. « Les essais se sont super bien passés. Cette journée était vraiment dédiée à la découverte, l’objectif était de prendre en main la voiture.
Il y a une grosse différence par rapport au LM P3, notamment au niveau du freinage et bien évidemment de la puissance moteur. J’ai été agréablement surpris car la voiture est très facile à prendre en main
 ».

TDS Racing et G-Drive Racing à l’assaut du WEC avec deux voitures

TDS Racing était engagé en 2016 en European Le Mans Series. Jusqu’à la dernière seconde, le team français s’est battu pour le titre, montrant sa pointe de vitesse et son professionnalisme. Lors des 24 Heures du Mans, il a aussi fallu compter avec eux parmi les animateurs de la catégorie LM P2.
En 2017, TDS voit plus loin avec un engagement en Championnat du Monde d’Endurance FIA.
« C’est une nouvelle aventure pour l’équipe TDS avec un engagement en WEC » explique Xavier Combet, Team Manager. « L’objectif est déjà de découvrir l’ambiance du championnat du monde. Nous avons deux profils d’équipage assez différent avec les deux autos. La #26 rassemble toute l’expérience de plusieurs années en proto et en ORECA et la #28 où nous avons trois pilotes qui se connaissent bien avec chacun un beau palmarès. C’est un trio atypique mais complémentaire avec une vraie cohésion de groupe, paramètre très important en endurance. Nous travaillons dur tout en prenant les choses avec légèreté dès qu’on le peut ».
Pour le trio de la #28, Vaxivière/Collard/Perrodo cette première saison est d’ores et déjà placée sous le signe de l’apprentissage et du partage. 
« Les tests se sont bien passés. C’était l’occasion de découvrir la voiture et de travailler avec un Top Team comme TDS pour la première fois » raconte François Perrodo, seul pilote bronze engagé en LM P2 en WEC cette saison. « Entre la pointe de vitesse de Matthieu et l’expérience de Manu qui prendra le départ de ses 24ème 24 heures du Mans en 24 ans on a de quoi faire de belles choses. Les sensations sont déjà là, les performances de la voiture également, c’est à moi de repousser mes limites au fur et à mesure pour l’exploiter au mieux ».
Des propos complétés par son coéquipier, Matthieu Vaxivière : « Je suis impressionné par l’aérodynamisme de la 07. C’est une belle transition pour moi qui sort de la Formule 3.5. La voiture est sympa à conduire, je me suis tout de suite senti bien dedans. On est bien entouré avec une bonne équipe telle que TDS, une équipe française qui plus est. Avec François et Manu nous formons un super trio pour faire du bon travail cette saison.
L’objectif est clairement de progresser ensemble tout au long de la saison, que François découvre le proto et que Manu montre tout son potentiel. Notre regard est forcément tourné vers les 24 Heures du Mans. Je vais faire du mieux que je peux pour faire les meilleurs relais possibles. Mon objectif personnel est d’être le pilote le plus rapide en LM P2 et pourquoi pas jouer la pole au Mans 
».

Les teams auront l’occasion de se retrouver prochainement en Italie pour les Prologues du WEC et de l’ELMS. C’est ensuite dans la Sarthe que la délégation ORECA 2017 se déploiera avec 14 châssis attendus.

Auteur Julia Falzoi

Inscrivez-vous à la newsletter