Doublé de la ORECA 07 en European Le Mans Series !

Après un podium lors de la manche inaugurale de l’European Le Mans Series, G-Drive Racing by Dragon Speed concrétise en s’adjugeant la victoire aux 4 Heures de Monza avec la ORECA 07 #22. Cette deuxième manche de la saison marque le premier doublé de la ORECA 07 puisque l’équipe est accompagnée sur le podium par Dragon Speed avec la #21.

Une domination de la ORECA 07

Les 4 Heures de Monza resteront dans le palmarès de la ORECA 07. Pour sa deuxième course en European Le Mans Series, l’auto s’est adjugée un doublé à la suite d’une course très disputée. Quatre ORECA 07 étaient engagées sur le circuit de Monza. La #21 Dragon Speed (Lapierre/Hanley/Hedman), la #22 G-Drive Racing (Rojas/Hirakawa/Roussel), la #39 du Graff Racing (Trouillet/Petit/Guibbert) et la #40 également engagée par le team français (Allen/Matelli/Bradley). Première satisfaction dès vendredi puisque Henrik Hedman et la #21 ont dominé la séance d’essais réservée aux pilotes Bronze. S’en suivra un doublé de la 22 et la 21 lors de la première séance d’essais libres marquée par une solide prestation de Ryo Hyrakawa. Lors de la deuxième séance, la G-Drive prend les commandes avec un meilleur temps en 1.37.258. Lors des qualifications, c’est Enzo Guibbert (ORECA 07 #39) qui mène la séance. Des qualifications clôturées par un triplé ORECA ! Pole position pour la #39, suivie par Nicolas Lapierre avec la #21 et Ryo Hirakawa avec la #22. La #40 prendra elle le départ en quatrième ligne.

Le film de la course

Dès les premiers tours de roue, la course se montre très animée. Enzo Guibbert (ORECA 07 #39) prend presque immédiatement le large, talonné par Nicolas Lapierre et la #21. Dans le même temps, Richard Bradley effectue une remontée spectaculaire au volant de la #40 signant par la même occasion le meilleur tour en course en 1.38.673. Au bout de trente minutes, Bradley est stoppé par une coupure moteur et retombe P9. Guibbert cède la première position à Lapierre qui prend les commandes de la course avant de passer le volant à Henrik Hedman tandis que Rojas remonte P2 avant d’être relayé par Roussel. Le français vient challenger la #21 d’Hedman avant de s’emparer de la première place que la voiture ne quittera plus. Avant la troisième heure de course Roussel est relayé par Hyrakawa qui effectue un relais exemplaire sans céder à la pression d’une concurrence affutée. C’est ensuite au tour de Hanley de prendre la piste au volant de la #21 et d’effectuer une remontée spectaculaire. De son côté, Graff Racing poursuit sa solide prestation : la #39 est toujours à la lutte pour le podium tandis que la #40 affiche le rythme des meilleurs.
Dans les derniers tours, la #22 est pénalisé d’un drive-through lui faisant perdre son avantage conséquent. Après un passage dans les stands pour son drive through, Ryo Hyrakawa repart malgré tout aux commandes et conserve de justesse son avance jusqu’au drapeau à damiers. Dans le même temps Ben Hanley continue son incroyable travail terminant dans les talons de la voiture victorieuse, après s’être emparé du deuxième rang à quelques minutes du terme. Après une course haletante et stratégique, Graff place la #39 au pied du podium, la voiture sœur étant 8ème sous le drapeau à damiers.

Ils ont dit

Léo Roussel – ORECA 07 G-Drive Racing #22 : « C’est ma première victoire en ELMS. Le team a fait un travail incroyable tout au long de la course. Nous avons eu un drive-through en fin de course, cela a été très intense jusque dans les derniers instants. Nous remportons finalement la victoire, c’est fantastique. »

Ben Hanley – ORECA 07 DragonSpeed #21 : « Toute l’équipe a fait un travail fantastique. C’est un vrai plaisir d’être de retour sur le podium. La course a été intense, la concurrence était de taille. Finir sur une deuxième place est un résultat très encourageant. »

 

Avec 43 points au classement général, G-Drive est actuellement leader du championnat avec dix points d’avance sur son premier poursuivant. Après une victoire en Championnat du Monde d’Endurance FIA le week-end dernier, ce doublé tombe à point nommé pour la ORECA 07 qui sera dignement représentée dans la Sarthe avec pas moins de quatorze châssis engagés.

Auteur Julia Falzoi

Inscrivez-vous à la newsletter