LES ORECA 07 VAILLANTE SONNENT LA REBELLION A MEXICO

Après une première partie de saison dominée par Jacky Chan DC Racing et G-Drive Racing, la rentrée des classes en FIA WEC ce week-end à Mexico a livré un résultat laissant peut-être entrevoir une nouvelle donne dans la catégorie LM P2. Vainqueur pour la première fois depuis son retour en LM P2, Vaillante Rebellion s’est offert une victoire indiscutable même si CEFC Manor TRS Racing et Signatech Alpine Matmut lui ont procuré une belle résistance pendant six heures. Le triomphe de l’écurie suisse est aussi celui d’ORECA Technology, qui fête au Mexique sa 50ème victoire en LM P2 !

Disputée à plus de deux mille mètres d’altitude, cette 5ème étape du Championnat du Monde d’Endurance sonnait plus que la fin des vacances pour ses sociétaires. En LM P2, notamment, où pour les différents membres de la famille ORECA, il était question d’aborder cette deuxième partie de saison avec l’intention de revenir sur la dominatrice chinoise Jacky Chan DC Racing, victorieuse dans trois des quatre premières épreuves, dont les 24 Heures du Mans.

Avec un équipage remanié sur l’Alpine A470 #36, le team Signatech Alpine Matmut confirmait cette ambition en s’octroyant la pole position samedi après-midi. Un avantage que la formation française cédait très vite en course face à Vaillante Rebellion, dont l’ORECA 07 #31 se glissait en tête après quelques minutes de course seulement. Bruno Senna, Nicolas Prost et Julien Canal accompliront des relais somptueux pour conserver ce rang. Profitant d’une stratégie pneumatiques un peu différente, Ben Hanley hissera l’ORECA 07 #24 du CEFC Manor TRS Racing en tête du classement à 90 minutes de l’arrivée, juste avant une neutralisation causée par la présence d’une balle de base ball sur la piste.

Le nouvel équipier de Jean-Eric Vergne se faisait néanmoins reprendre dans la dernière heure. Malgré un tête-à-queue de Senna et un dernier ravitaillement volontairement écourté (changement de 2 roues uniquement), cela ne permettait pas au pilote CEFC Manor TRS Racing de récupérer assez de temps pour conserver l’avantage sur le neveu du célèbre Champion du Monde de Formule 1. A trop vouloir y parvenir, il partait même à la faute à quatre minutes du terme de l’épreuve, offrant sur un plateau la 2ème place à Signatech Alpine Matmut, réalisatrice d’une belle prestation avec une stratégie un peu décalée.

Présente sur le podium à trois reprises depuis le début de la saison, Vaillante Rebellion transforme donc une très belle prestation en une première victoire avec l’ORECA 07 à même de relancer complètement la compétition dans une catégorie LM P2 où non seulement Signatech Alpine Matmut continue de capitaliser mais où Jacky Chan DC Racing, l’équipe forte depuis le début de saison, a déserté le podium pour la première fois de l’année, l’équipage en tête du Championnat Tung-Laurent-Jarvis, ayant perdu leurs chances dans cette course à cause d’un embrayage récalcitrant.

Un peu moins à l’aise que sur les circuits européens du début de saison, G-Drive Racing engrange malgré tout de précieux points à Mexico. Dans le stand voisin, chez TDS Racing, la vélocité de Mathieu Vaxivière en fin de course a confirmé, s’il en était besoin, que le Limousin était totalement revenu à son plus haut niveau depuis sa blessure à la cheville.

Dans ce contexte, la fin de saison en LM P2 s’annonce passionnante. Pour toutes les équipes de la grande tribu ORECA en FIA WEC, la bataille reprendra dès la semaine prochaine sur le Circuit des Amériques, à Austin, où pour certains, il sera question de confirmer l’ordre établi au Mexique. De l’infirmer pour d’autres…

Pour ORECA, la satisfaction de voir son dernier modèle LM P2 invaincu en Championnat du Monde d’Endurance cette saison s’assortit d’une belle statistique puisque cette victoire au Mexique symbolise la 50ème d’une ORECA en LM P2 !

« La 50ème victoire d’une ORECA en LM P2 est une belle récompense pour l’ensemble du travail de toute notre équipe technique, qui s’est beaucoup investie ces dernières années » a déclaré David Floury, Directeur Technique d’ORECA. « Je tiens également a remercier tous les teams qui ont permis de glaner chacune de ces victoires. Cette 50ème victoire est la première de Rebellion depuis leur retour en LM P2. Nous en sommes très heureux: un grand bravo a eux! Nous sommes forcement heureux et fier de ce score dans une catégorie LM P2 qui est l’une des dernières en sport automobile où l’on peut concevoir une voiture en partant d’une feuille blanche et se mesurer à d’autres constructeurs. C’est une catégorie fantastique qui connaît une belle réussite et qui est très compétitive. Nous sommes maintenant impatients de célébrer la 100ème victoire! »

 

Auteur Olivier Loisy

Inscrivez-vous à la newsletter